QI GONG DANS LA MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

TCM ou MTC

  Depuis environ 5000 ans  

  

Citations du Dr M. CHAN, directeur de l'OMS dans son allocution au congrès de l'Organisation Mondiale de la Santé sur la médecine traditionnelle du 07 novembre 2008 :

"Prévenir vaut mieux que guérir : la santé publique doit cette maxime à la Chine et au HUANG DI NEI JING, le plus important livre de l'ancienne médecine chinoise"

"La médecine traditionnelle chinoise a fait oeuvre de pionnier dans les domaines tels que le régime alimentaire, l'exercice, la sensibilisation aux influences de l'environnement sur la santé"

"Il ne faut pas opposer la médecine traditionnelle et la médecine occidentale. Dans le contexte des soins de santé primaires, les deux peuvent se compléter harmonieusement et il convient d'utiliser les meilleures caractéristiques et de compenser les points faibles de chacune."

 

Le Qi Gong est une tradition plurimillénaire qui fait partie de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) au même titre que l'acupuncture, les massages, la pharmacopée, la diététique. 

La médecine traditionnelle chinoise très ancienne (environ 5000 ans) a été élaborée pour comprendre chaque être dans son ensemble par l'équilibre de l'énergie interne Qi (Chi). Elle comprend un ensemble de théories, d'explications, de pratiques, de techniques concernant l'humain et sa santé fondée sur une compréhension globale de l'univers avec :

* sa propre base philosophique et symbolique

* la non-séparation du corps et de l'esprit

* une observation du vivant dans l'ensemble de la nature

* une relation des phénomènes entre eux

* une interdépendance pour la santé de l'humain des facteurs intérieurs (émotions) et extérieurs (environnement)

 Entretien de la santé et prévention 

La médecine traditionnelle chinoise a comme principal objectif d'entretenir la santé et de prévenir les maladies. Elle permet aussi de soigner la plupart des problèmes de santé définis et reconnus par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) comme les troubles cutanés, digestifs, respiratoires, génitaux, hormonaux, musculosquelettiques, ainsi que les troubles émotifs.

La médecine traditionnelle chinoise a pour 1er but de maintenir l'harmonie de l'énergie à l'intérieur du corps en relation avec les phénomènes extérieurs. Pour que la santé se maintienne, l'harmonie doit résider sur tous les plans. L'organisme a la capacité de maintenir la dynamique nécessaire pour affronter les agressions : c'est l'état de santé. Lorsque l'organisme perd sa capacité d'adaptation, il y a un déséquilibre : la maladie se manifeste. Chaque individu a une constitution particulière où les phénomènes en inter-relation agissent selon l'équilibre propre à chacun : c'est ce qui est appelé le terrain. 

La médecine traditionnelle chinoise ne s'attache pas au symptôme en lui-même, elle s'attache à déceler l'origine du symptôme, puis à définir le déséquilibre : c'est la source du déséquilibre qui importe plus que le symptôme. Dans le 1er traité de médecine chinoise connu le Huang Di Nei Jing, on trouve la description de 5 organes et de 6 entrailles avec des schémas.

 La théorie des 5 éléments 

A partir de l'observation de la nature, les ancêtres chinois ont établi la théorie des 5 éléments qui va imprégner tous les systèmes de connaissance dont la médecine traditionnelle associant par exemple un organe à un point cardinal, une saison, un élément, un goût etc... Les 5 éléments ou 5 phases ou 5 mouvements sont : le bois, le feu, la terre, le métal, l'eau.

 Qi ou Chi 

Selon la tradition chinoise à la fois symbolique et pratique, tout dans l'univers est en mouvement grâce à une force fondamentale appelée Qi (Chi). C'est le Qi qui fait circuler les électrons dans les atomes, il permet aux cellules de se multiplier, aux organismes de croître. Chez l'humain le Qi soutient toutes les fonctions du corps et de l'esprit. Ce Qi ou flux énergétique circule dans tout le corps dans un réseau de voies appelées méridiens sur lesquels se trouvent des points appelés points d'acupuncture par lesquels on peut en régulariser le débit. Lorsque le Qi est équilibré, en quantité suffisante et circule bien : l'organisme est en bonne santé, lorsqu'il stagne ou s'il est bloqué : l'organisme est faible et sans vitalité, la maladie peut se développer. La circulation du flux énergétique peut être perturbée par des phénomènes internes ou externes.

 Yin - Yang 

Dans la tradition chinoise, l'équilibre est constamment en mouvement entre les 2 forces opposées mais complémentaires et interdépendantes appelées Yin et Yang représentées dans le symbole du Tao (Taiji) :

 * YIN  : noir - passif - ombre - froid - profondeur - féminin - eau - descente

 * YANG  : blanc - lumière - chaud - surface - masculin - soleil - montée 

Si l'un vient en déséquilibre (devient faible ou manque), l'autre prend le dessus et peut manifester des symptômes, par exemple : un manque de Yang se manifestera par un teint pâle, de la frilosité, des selles molles (pâleur, froideur et mollesse sont des caractéristiques Yin). Les principes du Yin et du Yang se retrouvent partout dans l'univers, la nature, l'anatomie, la physiologie. Tous les organismes ont besoin des 2 forces Yin et Yang, lorsque l'un croît, l'autre décroît. Dans tous les cycles naturels, le Yang succède au Yin et le Yin succède au Yang : comme le jour succède à la nuit, l'action au repos, l'inspiration à l'expiration.

  Chez un humain en bonne santé, les mouvements du Yin et du Yang sont harmonieux, en équilibre  

 

 Qi Gong 

Dans le Qi Gong, les réseaux de circulation du Qi (Chi) sont les mêmes qu'en acupuncture, il est basé sur les mêmes thèmes énergétiques du corps que la médecine traditionnelle chinoise et pour cela le Qi Gong nécessite des enseignants dûments formés.

Avec le Qi Gong, l'attention de l'esprit mobilisée vers soi, les mouvements du corps, et les respirations sont étudiés pour débloquer les tensions dans le corps et pour favoriser une libération des tensions émotionnelles. Le corps et l'esprit agissent ensemble, le corps se détend, le coeur se libère, l'esprit se calme, la volonté s'affermit et la juste circulation de l'énergie s'installe.

La médecine traditionnelle chinoise répond aujourdh'ui avec grande justesse au besoin de plus en plus présent de l'humain pour des soins, des moyens naturels, une hygiène de vie qui lui permettent de calmer et de gérer au quotidien le stress engendré par la société moderne. 

 

 

Page d'accueil (cliquez ici)