Traduction reportage

de la conférence-découverte du Dr LIU Dong 

au Lycée Aline Mayrisch Luxembourg le 16 juin 2006

 

 

TELECRAN 26/2006     reportage  >> santé

traduit en français par Relaxation 2000 Luxembourg 

 

 

Maître LIU Dong :

QI GONG

Plus de

force

à travers le Calme

 

Il est médecin et maître de la médecine traditionnelle chinoise en même temps. Il est célébré dans les milieux d'experts et il a le calme intérieur que beaucoup de gens désirent ardemment; il en a fait sa philosophie de vie : Liu Dong (43 ans) est en visite au Luxembourg pour faire une introduction sur les secrets du Qi Gong.

SOURCE : Britta SCHLÜTER  >>  TELECRAN 26/2006 LUXEMBOURG  (reportage original en langue allemande traduit en français par Relaxation 2000 Luxembourg) 

Le maître arrive en jeans, veste et chaussures en toile, il tire une petite valise derrière lui. En souriant il s'installe sur une chaise au bord du 2ème rang dans la salle du Forum du campus scolaire Geesseknäppchen. Le regard bienveillant de Lui Dong se promène doucement à travers les rangs du public. Plus de 300 auditeurs attendent dans la salle, malgré la coupe du monde de football et malgré un temps idéal pour les grillades. Les auditeurs observent chaque mouvement de Liu Dong, doucement il se passe quelques fois les mains sur son visage lisse et sur ses cheveux noirs; un petit rituel de relaxation avant son apparition sur scène. Sur scène, Dong salue le public en s'inclinant de la manière traditionnelle chinoise. Lorsque l'hôtesse le présente comme étant qualifié de "petit génie", il regarde humblement ses mains croisées. Aucune trace de nervosité ou de présentation routinière de soi-même. On n'a pas besoin d'être un connaisseur d'hommes pour sentir : cet homme se repose en lui-même. Comment y parvient-il ? Dr Liu Dong (43 ans) a étudié la médecine à l'université de Pékin. Cependant il est devenu réputé en tant que maître de Qi Gong, une ancienne méthode de guérison chinoise, qu'il a apprise de son grand-père dès son plus jeune âge. Il a soigné des politiciens éminents comme Deng Xiao Ping et il a surpris à maintes reprises la médecine officielle avec ses découvertes étonnantes. En 1989 il a rejoint la France, il a développé sa propre méthode de Qi Gong et il a enseigné à la faculté de médecine de Paris. Aujourd'hui il vit principalement aux Etats-Unis où il travaille dans la recherche avec des experts afin de rallier la médecine traditionnelle chinoise à la médecine occidentale dans la lutte contre des maladies comme le sida, le cancer ou des allergies. Il vient au Luxembourg sur invitation de Sylviane Winkel-Pichelin, professeur de Qi gong et de Yoga au centre de relaxation "Relaxation 2000" ainsi que sur invitation du lycée Aline Mayrisch et de l'association "Institute for Asian Studies Luxembourg Asbl". Le sujet de la conférence est la voie vers le calme et la concentration à l'école et au travail. Celui qui s'attend à un discours compact avec des recettes toutes faites sera cependant déçu. Liu Dong est assis derrière le micro et il attend les questions du public.

"Il est difficile de trouver le calme" confirme Liu Dong à une femme et il renvoie aux quatres principes de la philosophie taoïste : stabilité, calme, vide intérieur, inspiration. Par conséquent la stabilité est une condition essentielle et une étape importante sur la voie du calme et de la concentration. Et comme le corps et l'esprit s'influencent mutuellement, certains mouvements du corps comme les exercices de Qi Gong (voir photos en haut) y contribuent facilement : le corps en repos met également l'esprit en repos. Les yeux fermés aident à diriger le regard vers l'intérieur. La respiration profonde peut réduire des émotions comme par exemple des états d'angoisse. Il est sûr que des exercices de méditation sont au début inhabituels et peut-être désagréables, affirme Liu Dong : "Il se peut qu'on ressente un picotement (fourmillement) ou une démangeaison quelque part et qu'on se sente mal à l'aise. Si vous réussissez à les supporter, alors ces sensations vont disparaître. Après un quart d'heure s'installent la joie intérieure, le calme et l'attention pour soi-même." 

Votre goût sera meilleur. Selon Dong c'est surtout en occident que beaucoup de gens ne sont plus habitués à écouter leurs sentiments et les besoins de leur corps. Cependant celui qui se laisse guider en permanence par des stimulus extérieurs ne parviendra jamais à l'état de calme. La prochaine étape consiste à faire le vide, c'est-à-dire : se libérer de la multitude des pensées et des sentiments afin de n'avoir qu'une seule pensée pure et de pouvoir guider d'une manière consciente l'activité de l'esprit vers des voies réglées. "Beaucoup de gens ne sont pas concentrés sur ce qu'ils font. Au travail ils pensent aux vacances, en vacances ils pensent au travail", s'étonne le chinois. Les auditeurs approuvent en souriant. "Quand vous préparez votre manger, vous n'avez qu'à y penser", conseille-t-il. "Vous allez voir : votre goût sera meilleur".

Parfois il est difficile de comprendre le français de Dong et de temps en temps il faut deviner le sens de ses mots. Il le sent et il s'excuse avec un sourire : le taoïsme est le silence et non la parole. Mais le message le plus important est transmis d'une manière claire et nette : pour lui le Qi gong n'est pas une gymnastique mais une philosophie de vie. L'état d'esprit est plus important pour lui que la technique parfaite. La force se trouve dans le calme. Selon Dong il arrive souvent que des occidentaux qui pratiquent le Qi gong font l'expérience que tout leur environnement change : la vie familiale devient plus harmonieuse et les enfants deviennent plus équilibrés. Pour les enfants, le maître recommande plus les exercices corporels que les pratiques méditatives : frotter les mains l'une contre l'autre jusqu'à ce qu'elles deviennent chaudes, ensuite frotter fortement avec les deux mains les joues, le menton et les coins intérieurs des yeux; cela détend et favorise la concentration. Pour le démontrer le Dr Dong invite tous les auditeurs à une brève méditation. 300 personnes suivent les instructions du maître, elles se frottent les mains l'une contre l'autre et les passent ensuite sur le visage, elles ferment les yeux, elles tendent un bras à moitié vers le haut tout en laissant reposer l'autre bras sur le genou. Dans la salle du Forum c'est plus tranquille qu'à l'église. Certaines personnes se mettent à bailler : la détente fait son effet. Les positions des bras changent selon les instructions. "fini", dit le maître après une bonne demi-heure. Il promet que déjà une soirée comme celle-ci peut provoquer un changement : "Vous allez le sentir". 

reportage >> santé   TELECRAN 26/2006

 

SOURCE : Britta SCHLÜTER  >>  TELECRAN 26/2006 LUXEMBOURG  (reportage original en langue allemande traduit en français par Relaxation 2000 Luxembourg) 

                                                           

 

 

 

Qi Gong : Reportage et interview

du Dr LIU Dong à l'issue de sa conférence-découverte 

au Lycée Aline Mayrisch Luxembourg du 16 juin 2006

 

TELECRAN 26/2006

Reportage et Interview : Britta SCHLÜTER

Photos : Serge WALDBILLIG

 

Version originale en langue allemande

Qi Gong : reportage et interview en allemand 

cliquez ici

 

 

 

 

Page d'accueil (cliquez ici)