Qu'est-ce que le Qi Gong ?

Le Qi Gong (Chi Kung) trouve sa source dans le concept philosophique antique de la Chine.

Qi ou Chi (énergie, souffle)

Gong ou Kung (travail, aptitude, réalisation)

 

Le Qi Gong est une tradition plurimillénaire qui fait partie de la médecine traditionnelle chinoise depuis environ 5000 ans au même titre que l'acupuncture, les massages, la pharmacopée, la diététique.

Les exercices de cette discipline ont été élaborés dans le but de préserver la santé et d'accroître l'énergie vitale.

Sa pratique se fonde sur 3 principes :

Le contrôle du mouvement, naturel, doux, lent et détendu ou rapide et vigoureux

L'attention à la respiration, naturelle qui accompagne le mouvement 

Le contrôle de la pensée, qui dirige le Qi (Chi), le souffle, à l'intérieur du corps. 

Les réseaux de circulation du Qi dans le corps sont les mêmes qu'en acupuncture.
Le Qi Gong est basé sur les mêmes thèmes énergétiques du corps que la médecine chinoise traditionnelle.

 

Le Qi (se prononce Chi) Gong (se prononce Kung) peut être défini comme un art énergétique de santé destiné à entretenir la vitalité en réunissant le mouvement, la respiration maîtrisée et la concentration de l'esprit. Il est basé sur des mouvements associés à la respiration, des postures et des enchaînements qui sont reliés aux centres d'énergies (Chakras) et aux trajets des méridiens (comme utilisés dans l'acupuncture) qui agissent précisément sur les organes du corps et leurs fonctions. Son principe est de stimuler la quantité d'énergie vitale dans l'organisme et de faciliter sa circulation.

Le Qi Gong a une action sur la sauvegarde de la santé, la fortification du corps, il ralentit le vieillissement, il est anti-stress, il équilibre les émotions et apaise le mental. Il permet de régulariser son énergie en fonction des perturbations extérieures ou intérieures. Le Qi Gong est l'ancêtre du Tai Chi Chuan (Tai Ji Quan), par ses aptitudes il s'associe au Yoga, aux Arts Martiaux, à la danse, aux sports. Il contribue à améliorer l'harmonisation de l'être humain avec la nature, la société, les individus afin d'atteindre l'esprit de concorde qui nous permet de vivre mieux : LA VOIE DU CALME (méthode du Dr LIU Dong).

En pratiquant le Qi Gong, la discipline énergétique de santé qui fait partie de la médecine traditionnelle chinoise depuis environ 5000 ans, vous allez développer votre vitalité et entretenir votre forme en réunissant les mouvements, la respiration et la concentration de l’esprit et vous allez harmoniser votre corps avec votre esprit. Le Qi Gong ressemble au Tai Chi Chuan (taiji Quan) par ses mouvements mais il est différent : le Tai Chi est plus récent (il s'est développé entre le 13ème et le 18ème siècle), avec le Tai Chi, le travail de l'énergie agit globalement, avec le Qi Gong en plus d'une action globale, certains exercices sont construits pour agir d'une manière spécifique et ciblée sur les organes du corps et leurs fonctions.  

Depuis les années 1980 de nombreuses recherches et travaux scientifiques (dont ceux du Dr LIU Dong, en Chine, France et aux Etats-Unis) prouvent son efficacité pour gérer le stress, les émotions et pour augmenter les défenses immunitaires du corps.

Le Qi Gong ne nécessite pas d’efforts de flexibilité importants, il est facile à pratiquer et agréable.  

 

      A la source de la culture chinoise avec le docteur LIU Dong 

Le Docteur LIU Dong a écrit deux livres au sujet de sa méthode de Qi Gong venant directement de la source de la culture chinoise.Il a dédié son premier livre "ABC DU QI GONG" (éditeur Michel GRANCHER) à son grand-père LIU Jing Fang, dont il est l'héritier spirituel. LIU Jing Fang, médecin du dernier empereur de Chine, était un médecin traditionnel, spécialiste de pharmacopée chinoise, de géomancie et pratiquant l'art taoïste du Yang Shen (nourrir la vie). Le second livre également édité  par Michel Grancher s'intitule : "QI GONG, LA VOIE DU CALME".

Extrait de la préface du livre "QI GONG, LA VOIE DU CALME"

éditeur Michel GRANCHER :  

 Qu'est-ce que le Qi Gong ? Une définition sommaire consisterait à dire qu’ il s’ agit d’ un ensemble d' exercices et de mouvements corporels destinés à combattre ou à prévenir certaines maladies dans la perspective d’ un allongement de la durée de la vie et de la conservation d’ un bon état de santé.

Une autre définition, moins restrictive, est de considérer le Qi Gong comme un comportement trouvant sa justification dans une grande pensée philosophique, laquelle a pour but de nous montrer la voie de la connaissance de la nature humaine, de nous permettre de mieux prendre conscience de la valeur de la vie et de ses limites, et de nous guider sur le chemin de la sagesse.

L’ homme vit pour la réalisation de ses désirs ; à la différence des autres animaux, il a su, au cours des âges, dépasser ses propres limites et accomplir des exploits remarquables. Sa soif de connaissance devait le conduire à étudier les secrets de la vie. La grande pensée philosophique, née en Chine il y a plusieurs millénaires, en particulier la pensée des Maîtres taoïstes, s’ est révélée être une remarquable et habile tentative de description et d’explication des phénomènes qui régissent les mutations de l’ univers :

« L’ homme vit dans le monde, il domine le monde, mais il ne peut s’ empêcher d’ être victime de sa propre versatilité : tantôt il progresse, tantôt il recule ; tantôt il s’ expose, tantôt il s’ abrite ; tantôt il est comblé, tantôt il est anéanti… »

A l’ époque actuelle, le monde est entré dans une civilisation scientifique et matérialiste. Les sciences et les techniques actuelles ont permis d’ envoyer des hommes sur la lune, et seraient tout à fait capables d’ en envoyer d’ autres sur d’ autres planètes. Grâce à la miniaturisation extrême des composants électroniques et à l’ utilisation des satellites géostationnaires, le monde tout entier se trouve enserré dans un réseau complexe qui permet aux hommes de communiquer presque instantanément d’ un endroit du globe à un autre endroit, quelle que soit la distance qui les sépare.

En ce qui concerne le corps de l’ homme, les progrès réalisés ont apporté un haut degré de bien-être.

Cependant, en contrepartie, l’ homme a tendance à oublier la nature, à progressivement s’ éloigner de son milieu naturel, à vivre constamment sous tension, à se surmener, à se faire du souci, bref à se conduire de manière peu raisonnable.

Nous sommes légitimement en droit de nous poser la question de savoir si, rétrospectivement, ces progrès scientifiques et technologiques ont apporté quelque chose d’appréciable à l’ homme. Sur le plan matériel, cela paraît indiscutable ; sur un plan affectif ou moral, la réponse est plutôt négative. L’ homme a du mal à progresser sur la voie du bonheur, il se révèle pour le moment incapable d’ imposer le respect de la vie humaine et de protéger la planète sur laquelle il est contraint de vivre. Les activités humaines apportent souvent des nuisances pour le milieu naturel. Les développements scientifiques actuels ne s’ attachent qu’ à augmenter la jouissance des biens matériels et négligent totalement les aspirations de la nature profonde de chaque individu. 

Comme nous ne sommes pas satisfaits de la société contemporaine, nous souhaitons que l’ homme se réveille. Comment faire pour attirer son attention sur la prise en compte de son propre corps, pour parvenir à réconcilier sa nature avec les avancées de la science ?

C’est à partir de la pensée philosophique de la Chine antique et par l’exercice du Qi Gong que nous souhaitons aider l’ homme à retrouver son véritable caractère humain et lui rappeler les notions de bonté et de beauté.

Pour que sa vie ait un sens, pour que sa vie soit heureuse, l’ homme doit savoir qu’ il existe deux puissants talismans à sa disposition : le premier c’ est le calme ; le second c’ est l’ harmonie. C’ est par le calme qu’ il parviendra à une meilleure compréhension de la nature et c’ est en cherchant l’ harmonie avec celle-là qu’ il se mettra en accord avec elle.  

La notion de calme désigne généralement le repos du corps et la tranquillité du cœur, c’ est-à-dire de l’ esprit. Les anciens disaient : « Une grosse bougie allumée, placée dans un courant d’ air, se consumera très vite, mais une petite bougie allumée, abritée dans un vase, mettra très longtemps avant de s’ éteindre. » Cet exemple est une illustration du principe de conservation attaché à la notion de calme.

Après la naissane, le Qi (chi) initial (l’énergie) se dissimule entre les reins. C’ est pour l’ homme, l’énergie la plus fondamentale. Si l’ on dépense trop de Qi initial, alors sa consommation trop rapide entraînera un raccourcissement de la durée de vie. Au contraire, si l’ on aspire au calme, il en résultera un allongement de la durée de vie. Les Maîtres taoïstes appelaient cela « Bao Qi Ping », ce qui peut se traduire par « Préserver la bouteille d’ énergie ».

Pourquoi vivons-nous ? dans quel but ? C’ est la question à laquelle il nous faut tenter de répondre. La santé et la longévité sont bien entendu très importantes. Cependant, se replier trop sur soi-même conduit à une mésentente et à une inadaptation avec le reste du monde. Santé et longévité n’ ont en elles-mêmes que peu de valeur si elles n’ apportent pas aussi la joie de vivre.

Le Soleil est un grand producteur d’ énergie. Il chauffe et éclaire le monde. Les anciens, qui attribuaient des qualités humaines aux corps célestes, trouvaient que le Soleil faisait preuve de noblesse et de générosité puisqu’ il offrait lumière et chaleur aux « Dix Mille Etres ». Ils pensaient également que le reste de l’ univers, le Ciel et la Terre , avait un comportement similaire. Aussi suggéraient-ils aux hommes d’ imiter ce comportement altruiste en préconisant certains exercices afin de purifier leur esprit et d’ essayer de se dépasser eux-mêmes en faisant preuve de plus de sollicitude et de bienveillance envers leur prochain.

Je souhaite que, à l’ exemple de nos ancêtres, nous puissions trouver chaque jour de nouvelles inspirations, afin que chacun, dans sa sphère personnelle, puisse contribuer à créer de meilleures perspectives d’ avenir. Pour y parvenir, rien ne sera plus efficace que les deux puissants talismans que sont le calme et l’ harmonie.

LIU Dong

  Pékin, le 1er janvier 1998 (L’ Année du Tigre).

 

Page d'accueil (cliquez ici)